RIDM 2012 : Quelques ingrédients de la recette magique

De mon point de vue l’édition 2012 des RIDM est un franc succès. Sans attendre que ce soit terminé, j’avais envie de féliciter les organisateurs. Bref aperçu de quelques ingrédients qui m’ont semblé contribuer au succès de l’édition.

Doc Circuit : galvanisant

Chapeau à l’organisation de Doc Circuit pour une programmation de haut calibre qui a su nous faire comprendre que le monde est à portée de main. Que les festivals internationaux, les marchés, les co-productions, tout ça est possible. Grâce à eux, j’ai pu fraterniser avec des directeurs de festivals, créer des lien, rencontrer l’inspirante Louise Rosen, bref sentir que j’étais prête à passer à un autre niveau. Bravo.

Le pouvoir de la communauté

Les RIDM c’est aussi un concentré de communauté où on côtoie de façon intensive pendant 10 jours tous les collègues du documentaire. Une façon de se sentir plus fort, de se remonter le moral, de retrouver la force de serrer les dents en ces temps de crise. Je suis contente de sentir de plus en plus le mélange des générations et l’impression que nous trouverons les solutions ensemble. Hâte à la suite!

Une directrice près des artisans

Je n’ai pas encore une grande expérience des festivals mais je dois dire que je suis impressionnée par le naturel de Roxanne Sayegh qui arrive à merveille à jouer le rôle de liant, à faire se parler les différents invités du festival, à nous faire sortir de notre bulle québécoise. Accessible, modeste, brillante, une femme bien inspirante

Faire rayonner le documentaire

Mon girlcrush des RIDM va sans contredit à la relationniste de presse Caroline Rompré. Grâce au travail acharné de Caroline, notre film, Le dernier cabaret a bénéficié d’une couverture enviable. Passionnée de documentaire, la générosité et la sensibilité de Caroline au travail des documentaristes m’a beaucoup touchée. Le genre de perle dont il faut bien prendre soin puisque ce sont des gens comme elle qui nous permettront de rallier un public de plus en plus large dans les salles de cinéma documentaire.

Advertisements

Une réponse à “RIDM 2012 : Quelques ingrédients de la recette magique

  1. Pingback: Bilan du haut d’un nuage | Le blogue Dubois : bûcher, découvrir, créer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s