Moments choisis des RIDM 2012

Vous direz que la fille abuse avec trois articles sur les RIDM. Que voulez-vous, je suis en feu et je voulais vous partager mon enthousiasme.

Moment choisis des RIDM 2012

Film préféré :

Only the Young. L’adolescence américaine croquée sur le vif. Le beau du trash. Les émotions brutes et intègres de personnages qui crèvent l’écran. Une des très belles sélection du tableau de chasse de Charlotte Selb cette année.

Conférence préférée :

Étude de cas : 5 broken cameras. Quand un documentariste vient vous toucher droit au cœur et interpelle le public pour le confronter au rôle qu’il doit jouer : «Et vous maintenant, qu’allez-vous faire pour que ça change?»

(en réponse au succès de ce film, l’Excentris le présentera les 19, 20 et 22 novembre à 17h)

Moment touchant :

L’hommage à Magnus Issacson. Une courte-pointe d’amis, de collaborateurs, de photos et d’extraits de films qui m’ont fait découvrir l’évolution du propos à travers les années et la richesse de l’œuvre de ce documentariste de vocation.

Moment coup de cœur :

Voir les dragqueens et les artistes burlesques monter sur la scène du lounge des RIDM pour captiver l’attention des spectateurs avec leurs numéros de striptease et de lipsync. Les RIDM nous entrainent vraiment dans toutes sortes d’univers avec ses soirées spéciales qui y sont pour beaucoup dans l’ambiance vibrante du festival.

Moment pur plaisir :

L’animation du panel sur la relève féminine en documentaire présenté par FCTNM avec ma comparse Sarah Spring et les réalisatrices. Caroline Martel, Amy Miller, Marlène Edoyan, Shannon Walsh et Nadine Gomez.

Sarah et moi avions envie d’un panel de femmes sur lequel on parlerait des films, des démarches, des collaborateurs, des réalisatrices. Pas seulement le fait d’être femme mais leurs créations, leurs œuvres. Devant une salle comble, les réalisatrices ont su transmettre leur passion et leurs questionnements. L’an prochain : trouver une formule qui ferait en sorte que nos collègues masculins fassent aussi partie du public.

Advertisements

3 réponses à “Moments choisis des RIDM 2012

  1. Only the Young – yes! Pour un film très écrit (montage serré avec bcp de dialogues) c’est tout à fait magnifique. L’amour et le teen angst sur fond de mainmise chrétienne de l’église – quelle dénomination? Des plans de toute beauté.

  2. 5 Broken Cameras c’est pour moi un cas exemplaire du cinéma citoyen comme acte de résistance. Avec plein d’humanité et un brin de poésie en bonus.

  3. Merci Patrick pour tes commentaires! As-tu un blogue aussi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s