Bilan du haut d’un nuage

Les RIDM ne sont pas encore terminés et déjà, je me sens en mode bilan. Il faut dire que cette édition a pour moi quelque chose de grisant. Je profite donc de ce moment où j’ai l’impression de flotter, pour regarder, derrière, le chemin parcouru.

Quatre ans après la présentation d’Un trou dans le temps, notre premier film, nous revenons aux RIDM avec le plus récent documentaire de Catherine Proulx, Le dernier cabaret.

Déjà quatre ans et pourtant, je me rappelle à quel point nous étions impressionnés d’avoir été sélectionnés par les RIDM à l’époque. J’avais fait une razzia de linge de madame pour «avoir l’air d’un productrice». Veston trop structuré, pantalons palazzo, tout un attirail pour me convaincre que moi aussi, je pouvais appartenir à ce monde.

Je me rappelle les 5 à 7 à tenter de percer les cercles déjà établis, à prendre mon courage à deux mains pour trouver le «guts» de parler à des inconnus. Plantée debout, verre à la main à scruter du regard la foule avec souvent l’envie de retourner dans ma zone de confort. Je me rappelle ma rencontre avec Isabelle Couture, quand on s’était toutes les deux spottées et choisies comme «amies de festival», un soutien moral qui arrivait à point.

Et aujourd’hui, au milieu de cette édition ma foi réjouissante : première devant une salle comble, soirée spéciale Cabaret Cléopâtre électrisante, panel de l’Observatoire du documentaire, article de Nous sommes les filles qui touche droit au cœur; je réalise que ça valait la peine.

Ça valait la peine de bûcher, de persister, d’y croire

Il faut dire aussi que les RIDM de cette année ont su mélanger les bons ingrédients pour nous faire sentir que le monde nous appartient.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s