Être pigiste c’est dans tête

Déjà quelques jours que je fredonne dans ma tête ce refrain de Loco Locass avec de nouvelles paroles :

«Être pigiste, c’est dans tête que ça se passe man
le corps calme l’esprit qui rame au maximum, chum
Comme Noam Chomsky sur un trip d’opium»

C’est que depuis ce matin, je suis officiellement de retour à mon statut de pigiste. Mon adn naturelle je crois.

Je termine une mandat d’un peu plus de six mois comme chargée de contenu au sein de la boîte web Turbulent. À propos cette expérience, je vous partagerai sûrement bientôt mes réflexions profondes sur la production de contenu convergent pour le web en cette période d’ébullition. Mais pas maintenant.

Pour l’instant, je voulais seulement marquer la transition, m’assurer que mon worpress reconnaît toujours mon mot de passe et décrasser ce blogue en jachère. Étrangement, il s’est arrêté en même temps que ma vie de pigiste à temps plein. J’en profite d’ailleurs pour confirmer une hypothèse longtemps réfléchie et récemment testée : c’est hyper-difficile, voire impossible d’entretenir une vie 2.0 riche en étant employé. Inévitablement, le blogue est remplacé par la conversation avec les collègues. L’heure passée sur Twitter par les mille et une conversation de gens qui défilent à votre bureau et Facebook… nahhh Facebook est bionique, même à une heure du deadline le plus mortel, je crois que j’arriverais à changer de statut.

En cette période de transition donc un immense merci aux collègues et patrons de Turbulent qui ont cru en moi et m’ont permis de participer à l’immense succès web Mixmania, entre autres choses.

Le plus beau dans tout ça c’est que comme pigiste, nous continuerons à nous fréquenter.

La vie (de pigiste) est belle!

Publicités

2 réponses à “Être pigiste c’est dans tête

  1. 🙂 Je n’ajoute rien d’autre.

  2. Kelly L'Archevêque

    Bonjour Karine!
    Merci pour ce post! Ça fait du bien de savoir que je ne suis pas seule à la pige. Oui, la vie de pigiste est belle, mais oh!, qu’instable comme tu le sais si bien en jugeant par ton commentaire sur le seuil de la pauvreté! 😉 Peut-être qu’on pourra s’entraider? J’ai vu sur Twitter que tu es à la recherche d’un traducteur vers l’anglais? Ça tombe bien, c’est mon domaine! Et j’ai également de l’expérience en sous-titrage. J’ai même déjà sous-titré un documentaire.

    Au plaisir d’en discuter plus longuement,
    Kelly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s