Double culpabilité

La prochaine saison d’Occupation double aura lieu en République Dominicaine et je trouve ça à chier. Ça me dérange vraiment. Depuis trois (quatre?) ans, j’ai décidé d’assumer mon vice. J’écoute Occupation Double, assidument et avec un enthousiasme inquiétant. Ça m’étonne quand je me rappelle la véhémence avec laquelle nous crachions sur la télé-réalité quand les Loft Story et Star Académie ont présenté leurs premières éditions pendant que nous étudions en journalisme. C’est d’ailleurs ce que Hugo Dumas fait ce matin. Il a raison, c’est juste que pour moi, tout a changé quand j’ai eu le malheur d’écouter un épisode. Le même effet que ce qu’on dit des hits d’héroïne. Tu absorbes, t’es lessivé, ça ne t’as absolument rien apporté sur le plan humain mais t’en veux encore. Après des mois de clandestinité, j’ai choisi d’assumer ma dépendance.

Photo Robert Mailloux, La Presse

Photo Robert Mailloux, La Presse

J’écoute Occupation Double pour les même raison qu’on garde certains contacts Facebook : par voyeurisme, pour rire du monde, juger leurs choix de vie et plein de raisons qui ne se disent pas. Aussi pour encourager les filles «avec des bonnes valeurs» qui se battent contre des paires de faux-seins. J’écoute Occupation Double avec Véro, comme on va à la messe, toutes les semaines, ensemble, avec une ou deux bouteilles de vin selon le moral, souvent avec les reste des filles qui viennent un peu pour l’émission, beaucoup pour écouter nos blasphèmes. C’est notre soirée de filles.

Mais cette année, la culpabilité est plus forte que jamais. La saison 6 d’Occupation Double va se passer en République Dominicaine. Les célibataires n’auront plus besoin de devenir orange sous le lit de bronzage, on leur proposera du vrai soleil, full tan. Ils pourront noyer leurs larmes dans la mer et faire comme des millions de Québécois : penser que partir dans le Sud est une banalité.

Et ça, ça m’énerve. Aller dans le Sud n’est plus un luxe. C’est la normalité. Tout le monde peut se payer un tout-inclus. Pourquoi, parce que ceux qui y travaillent, eux, n’ont pas besoin d’être bien payés. Pas plus que la réelle économie de leur pays n’en profite, les dollars s’engluant dans la crème solaire du bord de mer sans aller plus loin. Et d’envoyer les célibataires boire leurs drinks dans des piscines bleues risque évidemment de donner des idées à pas mal de monde. Pourquoi passer novembre au gris quand on peut brunir au soleil?

Je suis assez sévère avec les tout-inclus mais je nuance tout de suite : je comprends. Mon collègue Éric Martin serait sans doute d’accord avec moi, tout ceci fait partie d’un tout. Le système capitaliste vous épuise, vous enlève le goût de back-packer, vous donner un maigre deux semaines de vacances. L’appât du soleil à bas prix est clairement attrayant, je ne juge pas ceux qui y cèdent. Il ne faut pas dire fontaine je ne boirai pas de ton eau.

Mais qu’une production télé, à gros budget, décide de tourner le dos aux restos, spas, attractions touristiques et cie du Québec pour aller faire du snorkling et de l’équitation sur la plage, je trouve ça franchement moche. Pourquoi trouver du nouveau ici quand on peut utiliser les budgets de l’Empire à l’étranger?

Est-ce que je vais écouter Occupation Double 6? Oui, je l’avoue. C’est pas conséquent, je sais. Mais je ne suis pas assez idéaliste pour penser que le boycott d’une auditrice ferait très mal à la machine OD.

En plus, cette émission fait partie des plaisirs coupables qui me permettent de me laver le cerveau complètement, et de faire le vide pour mieux travailler comme une dingue sur des projets à contenu sans avoir besoin d’aller en République au mois de novembre.

Je mets par contre la production au défi d’acheter des crédits carbones, ne serait-ce que pour les voyages d’avion en rafale pour visiter la Chine, en deux jours, sur le décalage. Pas game.

Publicités

2 réponses à “Double culpabilité

  1. La décision m’a également surpris. Par contre, ton analyse est un peu plus profonde que la mienne. Moi je croyais (et crois encore) que les démêlés juridiques de l’an dernier dû au brouhaha du tournage à Terrebonne avait épuisé l’Empire. Alors, tant qu’à produire des déchets qui polluent le voisinage, aussi ben les domper là où ça dérange personne (les Dominicains étant juste en-dessous de la barre pour être des personnes).

  2. mais voyons.. OD est un super bon show…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s