La magie des débuts

Cet été est magique. Pour des raisons que je ne comprends pas encore, c’est simple et ça marche.

Il y a ce court-métrage documentaire en développement, dont je pourrai parler bientôt et qui, franchement, m’allume vraiment. Pour cette deuxième collaboration avec Catherine Proulx, nous explorons l’interaction entre le cinéma documentaire et d’animation et c’est un pur plaisir. Nous en sommes aux premières rencontres avec les cinéastes d’animation et je jubile à voir la réalisatrice découvrir un autre univers pendant que  nos nouveaux collaborateurs tenter de saisir l’essence du documentaire que nous souhaitons faire. Après trois ans passés à couver notre film sur les détenus purgeant de longues sentences, l’idée d’un nouveau film, plein de couleurs, de bruits de ruelles et de cordes à linge nous fait rêver.

Aussi, je pars demain sur la Côte-Nord pour un autre projet. Il s’agit du film Nana Mesnak – Les adieux de la tortue, premier long métrage de fiction à être réalisé par un membre des Premières Nations. C’est Yves Sioui Durand qui réalisera ce film dont le site web sera lancé sous peu. Nous partons donc en pré-repérage, dans le but de voir quelles sont les possibilités de tournages dans les communautés autochtones de Mani-Utenam, Uashat et Mingan et plus généralement sur la Côte-Nord.

Pour moi c’est un premier voyage très attendu sur la Côte-Nord puisque c’est là que j’ai été conçue pour être malheureusement  »livrée » à l’hôpital de Greenfield Park, après que mes parents aient mis fin à leur trip régions éloignées. (Parce que mon père ne trouvait pas LA bonne pièce d’aquarium. Une pièce d’anthologie dans le registre des anecdotes familiales)

Dire que je vais m’ennuyer de la chaleur de Montréal serait un effroyable mensonge.

Vive les débuts!

Publicités

Une réponse à “La magie des débuts

  1. Tu as bien raison de dire que la Côte Nord est un beau coin de pays. C’est pas pour rien que nous l’avons choisi pour y faire les plus beaux enfants du monde.

    En passant tu réussis toujours a m’arracher une larme ou deux avec ta prose. Je XXXXXXX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s